Plus de tués sur nos routes en 2011


date: 05 mars 2012

En 2011, le nombre de tués sur les routes belges a augmenté de 3,8 % par rapport à 2010. Au total, 770 personnes ont été tuées, selon  les chiffres du baromètre de la sécurité routière de l'Institut belge pour la sécurité routière. L'objectif que s'est fixé notre pays, à savoir une réduction de 50 % du nombre de tués sur les routes d'ici 2020, semble donc s'éloigner.

Après une diminution sensible en 2010 (- 10,9 % par rapport à 2009), on constate à nouveau une augmentation du nombre de tués sur les routes. Le nombre d'accidents corporels a également augmenté en 2011, passant de  45 828 à 47 700 (+ 4,1 %). Il faut remonter au baromètre d'août 2007 pour trouver une hausse aussi importante (+ 4,3 % de tués).

Voici d'autres résultats marquants :

  • La hausse du nombre de tués sur les routes est plus marquée en Wallonie (+ 8,8 %) qu'en Flandre (+ 1,1 %).
  • Les résultats les plus préoccupants viennent des provinces de Luxembourg (+ 27 %) et d'Anvers (+ 24,4 %).
  • Pendant les nuits de week-end, le nombre de tués sur les routes en Flandre  a diminué de 24,7 %, alors qu'en Wallonie ce chiffre a augmenté de 20 %.
  • Le nombre de tués parmi les motards est passé de 97 à 114 en 2011 (+ 17,5 %).
  • Le nombre d'accidents impliquant des cyclistes a augmenté en 2011 (+ 12,5 %). Le  nombre de cyclistes tués a quant à lui baissé de 7,9 %.

Pour rappel, le baromètre de la sécurité routière ne comptabilise que le nombre de tués sur place. A cela doivent s'ajouter les personnes décédées dans les 30 jours suivant l'accident. Selon les estimations, le nombre définitif de tués sur les routes pourrait s'élever à 875. 

Les résultats peuvent être en partie attribués aux conditions atmosphériques en 2011. Au cours du mois de décembre 2011, qui a été particulièrement clément, le nombre de tués sur place a été plus de deux fois plus élevé qu'en décembre 2010 qui était exceptionnellement neigeux et froid (71 contre 33 tués).

Consulter les résultats du baromètre de la sécurité routièreLien externe (PDF, 34 p. - 1,95 MB)