Vous êtes ici

Aarschot

Aarschot, perle du Hageland

Aarschot est une commune de la province du Brabant flamand. Elle compte environ 28 000 habitants et borde la rivière Demer dans le Hageland.

Les habitants d’Aarschot sont aussi appelés kasseistampers (les piétineurs de pavés). Jadis, des gardes parcouraient effectivement la ville pour garantir la sécurité des habitants. Pendant leur ronde, ils devaient battre les pavés de leurs sabots et de leurs hallebardes. Ainsi, tous les habitants pouvaient entendre qu’ils patrouillaient vraiment. En 1965, la guilde des piétineurs de pavés fut créée à Aarschot. Elle a évolué pour devenir une des associations de carnaval les plus importantes du pays.

Un patrimoine dominant

L’église collégiale de Notre-Dame surplombe le paysage d’Aarschot. Cette imposante église gothique a été érigée entre 1337 et 1450. Les piliers dépourvus de chapiteau ainsi que les différentes couches – alternance de grès brun et de calcaire blanc en strates horizontales des murs latéraux du chœur – sont de style typique du Gothique du Demer. La flèche du clocher de style renaissance date de 1574.

Le béguinage est incontestablement un autre élément important du patrimoine d’Aarschot. Au cours des 15e et 16e siècles, il subit de nombreuses guerres et occupations militaires . En 1610, les travaux de reconstruction reprirent et furent terminés en 1763. Seule une aile datant de l’époque fut conservée. Cette rangée de maisons est classée depuis le 31 juillet 1936. Tous les autres bâtiments disparurent ou furent rénovés entre-temps.

Les remparts de la ville, la tour d’Orléans et les moulins du Duc

Au 13e siècle, Aarschot a été ceinte de remparts. La tour d’Orléans, une tour d’angle située sur le Kouterberg, est un vestige des anciens remparts de la ville. Cette tour est également classée comme patrimoine protégé depuis le 31 juillet 1936.

La tour, restaurée en 1990, est bâtie sur un des points culminants de la région, à 52 m au-dessus du niveau de la mer. Cette tour vous offre un panorama magnifique sur la Campine.

On trouvait jadis différents moulins près de l’ancienne Waterpoort sur la Lei, là où le Demer pénétrait à Aarschot. Au début du 16e siècle, les moulins furent déplacés et rassemblés en une unité derrière le béguinage, au bout des remparts de la ville. Cet ensemble évolua pour devenir une construction impressionnante et audacieuse avec notamment des pignons à redans couverts de toitures en bâtière en ardoise naturelle. Il s’agit d’un monument unique en Europe occidentale.

Tout comme le reste de la ville, les moulins du Duc n’ont pas été épargnés par les occupations et la dévastation.

Evénements pour les jeunes et les moins jeunes

Tous les deuxièmes dimanches du mois d’août, la ville d’Aarschot organise une promenade familiale à vélo.

Selon la coutume, le 15 août, tous les éclairages électriques sont éteints . Les habitants de la ville du Demer illuminent leur maison de milliers de bougies. Cette tradition est née d’une promesse faite par la population d’Aarschot de brûler des bougies, la veille de la fête de Saint-Roch, saint-patron de la ville, si celle-ci était épargnée par la peste.

Tous les premiers jeudis après de 15 août, un feu d’artifice musical synchronisé a lieu dans la vallée du Demer.

Pendant les fêtes de fin d’année, l’administration de la ville et l’asbl "Aarschot on ice" installent une patinoire à ciel ouvert de 400 m² sur la Grand-Place. Tout autour de la patinoire, différentes échoppes de noël sont installées ainsi que la cafétéria chauffée "In de scheve schaats" (au patin tordu).

   

Adresse

Ten Drossaarde 1
3200 AARSCHOT
Téléphone: 
0800 20 765