Hoegaarden


Hoegaarden, village brassicole monumental

Commune de Hesbaye, Hoegaarden s’étend au confluent de la Grande Gette et de la Schoorbroekbeek et est traversée par la chaussée romaine qui relie Tirlemont à Bavay, dans le Nord de la France. Ce village brassicole, connu pour sa Blanche de Hoegaarden, abrite quelque 6 000 âmes et vit encore essentiellement de l'agriculture.

Brasserie et splendeur naturelle

"'t Wit gebrouw", le centre de visite de la brasserie, compte bien entendu parmi les hauts lieux touristiques de Hoegaarden.

N'hésitez pas, lors de votre visite, à vous promener dans "Les Jardins d'Hoegaarden". Ce parc de Chanoines de 4 ha est une réalisation unique en Belgique qui rassemble plus de 20 jardins à thème à l'ombre des arbres séculaires. Depuis le mois de mai 1995, on peut également y admirer un Jardin Roi Baudouin.

Le géosite de Goudberg est une source encore plus riche de beautés naturelles. Vous pouvez y admirer des arbres silicifiés, vestiges d'un marais subtropical vieux de 54,9 millions d'années. Outre ces cyprès silicifiés, le site offre un incroyable aperçu de l'évolution du sous-sol à travers 55 millions d'années. Il y a 50 millions d'années, la mer était aux portes d'Hoegaarden.

Patrimoine historico-culturel

Hoegaarden ne doit pas sa réputation qu'à sa brasserie, mais aussi à ses fermes monumentales et son église construites en pierres blanches de Gobertange. La plupart de ces bâtisses datent de la première moitié du XVIIIe siècle. Entre 1754 et 1759, l'ancienne église romane a laissé la place à une nouvelle de style rococo. Cette église est le bijou culturel du patrimoine historique de Hoegaarden ainsi que la plus grande église de style rococo en Belgique. Elle fut érigée pendant la période dorée du village, qui connaissait alors la prospérité grâce à son industrie brassicole. L'église vaut vraiment une visite pour ses nombreux joyaux artistiques et sa chambre du Trésor, rénovée, située sous la tour.

Le couvent de Mariadal participe également à la richesse du patrimoine du village. Cette chapelle a été construite par les pères Bogards en 1767. Une pierre à l'entrée fournit une indication sur le début des travaux de construction. La chapelle a été bénie en 1772 et Saint-Roch en est le patron. Ce couvent est un monument d'art historique qui a été restauré avec le soutien de la Communauté flamande, de la province du Brabant flamand et de la commune de Hoegaarden.

Célébrités et événements uniques

De petite taille, Hoegaarden n’en a pas moins engendré quelques grands noms tels que le brasseur Pierre Celis, l'athlète Gaston Roelants et le chef Frank Fol.

Le village doit également son caractère unique à sa procession des Rameaux, qui rappelle l'Entrée du Christ à Jérusalem. Dans notre pays, la plupart de ces processions ont disparu au cours du XVIIIe siècle. Il n'y a plus, à ce jour, qu'à Hoegaarden qu'on a maintenu cette coutume. Le jour de la procession coïncide également avec la date du marché annuel.

Au début de l'été, Marc Meersman fait les beaux jours d'Hoegaarden avec le festival "Voices@Hoegaarden" à l’occasion duquel il invite toute une série de "voix". Textes et musique, solo ou chorale et orchestre sont au programme de ce samedi après-midi estival qui se poursuit dans la soirée.

   

adresse

Hoegaarden
Gemeenteplein 1 3320 HOEGAARDEN
Téléphone016 76 81 80