Vous êtes ici

Chômage temporaire

Le "chômage temporaire" concerne les travailleurs qui restent liés à un contrat de travail, mais dont les prestations de travail sont temporairement réduites ou suspendues. Lorsque le travailleur est privé de rémunération pendant ces suspensions, il peut prétendre aux allocations de chômage comme chômeur temporaire.

Un travailleur peut notamment être mis en chômage temporaire pour :

  • causes économiques
  • intempéries (seulement pour les ouvriers)
  • accident technique (seulement pour les ouvriers)
  • force majeure
  • fermeture de l'entreprise pour cause de vacances annuelles
  • grève

Conditions d'octroi

Le droit aux allocations de chômage temporaire est automatique, contrairement au chômage complet. Les travailleurs touchés par le chômage temporaire ne doivent pas avoir presté préalablement un certain nombre de journées de travail.

Obligations des chômeurs temporaires

  • Être en possession et compléter des formulaires de contrôle
  • Être apte au travail
  • Résider en Belgique

Les chômeurs temporaires sont en principe dispensés de l'obligation d'être inscrits comme demandeur d'emploi et d'être disponibles sur le marché de l'emploi. Des exceptions existent néanmoins pour certaines catégories de chômeurs temporaires. 

Allocations

Le montant des allocations dépend de la dernière rémunération perçue et de la situation familiale du chômeur. Le montant de l'allocation est toutefois plafonné. Contrairement aux allocations payées en cas de chômage complet, celles prévues en cas de chômage temporaire ne diminuent pas. Ces allocations sont soumises au précompte professionnel.

Plus d'infos sur le chômage temporaire sur le site de l'ONEM