Vous êtes ici

Incinération

Après un décès, la dépouille mortelle peut être incinérée. Lors d'une incinération, la dépouille mortelle est brûlée dans un crématorium.

Vous pouvez organiser vous-même l'incinération ou faire appel à un entrepreneur des pompes funèbres. Les entrepreneurs des pompes funèbres s'occupent de l'organisation complète de l'incinération ainsi que du volet administratif. Vous trouverez sur le site www.funebra.be toutes les informations sur les entrepreneurs des pompes funèbres en Belgique.

Demande d'incinération

Pour incinérer un défunt, il vous faut l'autorisation du fonctionnaire du service de l' Etat civil de la commune où la personne est décédée.

L'entrepreneur des pompes funèbres traite en général cette demande et assure le transport de la dépouille mortelle jusqu'au crématorium.

A la demande d'incinération doivent être joints les documents suivants :

  • Un certificat du médecin qui a constaté le décès, précisant s'il s'agit : d'une mort naturelle, violente ou suspecte. 
  • Lorsqu'une mort naturelle a été constatée, il vous faut un deuxième rapport établi par un médecin désigné par l'administration communale. 
  • Si le constat fait état d'une mort violente ou suspecte, il vous faut un permis d'incinérer du procureur du Roi.

Les cendres de la dépouille mortelle

Conformément à la loi, les proches peuvent disposer des cendres de la dépouille mortelle de différentes manières. Ils peuvent :

  • les déposer dans une urne, qui sera enterrée au cimetière ou placée dans le columbarium du cimetière 
  • les disperser sur une pelouse cinéraire du cimetière 
  • les disperser sur la mer territoriale contiguë au territoire de la Belgique 
  • les transférer à l'étranger

Le défunt peut également avoir pris, de son vivant, des dispositions écrites pour que ses cendres soient enterrées, conservées ou dispersées à un autre endroit. Le défunt a pu l'indiquer dans un testament ou en faire la demande auprès de la commune.

Les proches peuvent également choisir d'enterrer, de conserver ou de disperser les cendres à un autre endroit. Dans ce cas, il faut une demande écrite commune :

  • du conjoint ou de la personne avec laquelle le défunt formait un ménage de fait 
  • des parents ou alliés au premier degré

S' il s'agit d'un mineur d'âge, une demande écrite des parents ou du tuteurs est nécessaire.

Une telle demande écrite doit être introduite auprès de la commune avant l'incinération.

Concessions

Si vous désirez que les cendres d'une dépouille restent enterrées ou placées dans une niche de columbarium du cimetière pour une période déterminée, il vous faut demander une concession. La commune fixe la durée de la concession, la durée maximale étant de 50 ans.

Si vous ne demandez pas de concession, la tombe peut être retirée ou la niche vidée après une période de 10 ans.

Vous devez demander une concession auprès de l'administration communale de la commune où la dépouille mortelle sera inhumée. Après le paiement de la concession à la commune, la concession vous est accordée.

Au terme de la concession, la tombe sera évacuée. Les renouvellements sont possibles.

Pour plus d'informations, consultez le service de l'Etat civil de la commune de l'inhumation ou un entrepreneur des pompes funèbres.

Vous pouvez également consulter les sites suivants :