Vous êtes ici

Succession : blocage des comptes et coffres

Les institutions bancaires sont dans l'obligation d'informer l'administration des avoirs financiers du défunt au jour de son décès. C'est par précaution par rapport à cette obligation que les banques bloquent les comptes et coffres du titulaire décédé.

Il est possible de procéder au déblocage sur présentation :

  • d'un acte d'hérédité rédigé par le notaire
  • d'un certificat d'hérédité délivré par le receveur du bureau d'enregistrement

En ce qui concerne les coffres, ils sont bloqués dès le décès et l'ouverture est pratiquée en présence d'un représentant de l'administration. L'inventaire est réalisé par le représentant de la banque en présence de toutes les parties.

Pour des informations concernant le déblocage des comptes, consultez le site du SPF Finances.