Vous êtes ici

Respect de la vie privée

Tout le monde a droit au respect de sa vie privée et familiale, sauf dans les cas et aux conditions fixés par la loi. (Constitution belge, article 22).

La législation européenne va encore un peu plus loin: elle considère également le domicile et la correspondance comme privés. Aucune autorité publique ne peut dès lors s'immiscer dans ce que :

  • vous faites dans votre vie privée
  • vous faites à votre domicile
  • vous écrivez dans vos courriers ou courriels
  • vous dites au téléphone

Il existe toutefois quelques exceptions. Les pouvoirs publics peuvent s'immiscer :

  • lorsque la sécurité nationale ou publique ou le bien-être économique du pays sont mis en péril
  • pour prévenir des désordres ou des faits délictueux
  • pour protéger la santé, les bonnes mœurs ou les droits et libertés d'autrui

Mais votre vie privée est-elle réellement privée ?

L'usage de l'ordinateur et d'internet facilite votre vie au quotidien : grâce à eux, les entreprises et la fonction publique peuvent vous fournir des services de meilleure qualité. Mais cette avancée technologique comporte quelques sacrifices : vous dévoilez des informations personnelles et vous devez renoncer à bien des égards à votre vie privée.

Dans une société qui a introduit l'internet, les cartes d'identité électroniques, les cartes de paiement, les caméras de surveillance, les GSM et les GPS, il est possible d'enregistrer vos moindres faits et gestes. Ce que vous achetez à l'aide de votre carte de paiement, l'endroit d'où vous appelez avec votre GSM, d'où vous utilisez votre GPS, les sites web que vous visitez, en bref : tout ce que vous faites, peut être retracé. 

Même si vous êtes extrêmement prudent quant à la transmission de vos données personnelles, il est de plus en plus difficile de savoir qui, précisément, dispose de celles-ci. Vous ne contrôlez plus vos propres données et le risque d'abus est donc extrêmement important.

Pour cette raison, il est sage d'analyser quelques-uns de ces aspects et de réfléchir à la manière de mieux protéger votre vie privée ainsi qu'à vos droits lorsqu'on y porte atteinte.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site de la Commission de la protection de la vie privée.