Stage parental


Le parquet de la Jeunesse peut proposer un stage parental aux parents indifférents ou négligents qui nient ou minimisent le comportement délinquant de leur enfant mineur. On part du principe que de tels parents, par leur comportement inadéquat, ont contribué au comportement délinquant de leur enfant. Dans la pratique, il s'agira donc d'un groupe restreint de parents.

L'objectif du stage parental est double :

  1. Il encourage les parents à s’intéresser à nouveau au sort de leur enfant et les aide dans leurs tâches éducatrices. Il est important que ces cours ne stigmatisent pas les parents ni ne remettent en question leur autorité parentale.
  2. Il est aussi bénéfique pour le mineur en question.

En collaboration avec les parents, le parquet vise à développer leur responsabilité juridique et sociale et leurs compétences éducatrices.

Lorsqu'il est imposé par le tribunal de la Jeunesse, le stage parental constitue une sanction. Par ailleurs, ce sont les trois Communautés qui organisent les stages parentaux. Le stage doit s'ajouter à des mesures prises simultanément à l'égard des jeunes délinquants : la sanction des parents ne peut constituer la seule réponse au problème de la délinquance juvénile.

Si les parents refusent de participer à un stage parental imposé comme sanction par le tribunal de la Jeunesse, le juge de la Jeunesse peut les condamner.

Justice

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?