Vous êtes ici

De la maladie à l'épidémie : certaines précautions limitent la propagation

Communément, on parle d’épidémie lorsqu’il y a une augmentation inhabituellement rapide du nombre de nouveaux cas d'une maladie dans une collectivité ou un territoire donné et ce, pendant une période de temps limitée.

Notre degré de résistance aux maladies infectieuses dépend en partie de nos défenses immunitaires. Celles-ci peuvent être renforcées en :

Pour limiter les risques de dissémination des maladies infectieuses, chacun peut adopter certaines précautions comme :

  • mettre la main devant sa bouche en toussant ou en éternuant
  • éviter de se frotter les yeux
  • aérer les pièces régulièrement
  • désinfecter soigneusement ses plaies
  • se laver les mains régulièrement (en particulier après le passage aux toilettes et avant la préparation des aliments)

Au niveau collectif aussi, quelques mesures d'hygiène sont prises relatives notamment à la distribution de l'eau, au traitement des ordures ou à l'enterrement des cadavres humains et animaux.

Enfin, l'isolement provisoire des patients malades permet de limiter la contamination par la maladie.

En savoir plus sur :