Santé

Sécurité alimentaire


Le principe de la sécurité alimentaire, c'est de garantir la qualité des aliments commercialisés et la réduction  maximale des risques pour la santé du consommateur. Si les pouvoirs publics sont évidemment responsables des mesures de protection et de contrôle de la chaîne alimentaire, les particuliers peuvent, eux aussi, contribuer à leur propre sécurité alimentaire.

Risques

Les principaux risques sanitaires liés à l'alimentation sont :

  • microbiologiques (liés à des bactéries, des virus, des moisissures …)
  • chimiques (liés à des produits chimiques présents dans l'environnement, à des résidus de médicaments, de pesticides, de métaux lourds …)

Les normes internationales (seuils acceptables) en la matière proviennent du "Codex alimentarius", l'ouvrage de référence pour 166 pays.

Plus d'infos sur le codex alimentarius (FR/EN/DE)Lien externe

Mesures de protection

 

Dispositions légales

Pour protéger le consommateur, la réglementation en vigueur dans l'Union Européenne a mis en place :

  • des mesures spécifiques à certains types de produits (viande, volaille, produits de la pêche, produits laitiers, œufs ...)
  • des mesures générales applicables à tous les produits et à toutes les étapes de la production

La législation belge complète le cadre réglementaire dans lequel la production, la transformation, le stockage, le transport et la commercialisation des denrées doivent s'inscrire.

Plus d'infos sur la législation européenne en matière de sécurité alimentaireLien externe

Contrôles

Le processus de contrôle des denrées alimentaires s'effectue aussi à divers niveaux :

  • Les producteurs belges ont instauré des systèmes d'auto-contrôle qui garantissent la qualité et la sécurité de leurs denrées
  • L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) effectue des contrôles et des analyses à différentes étapes de la chaîne alimentaire
  • Les contrôles de l'AFSCA sont eux-mêmes supervisés par le Bureau alimentaire et vétérinaire européen 

Traçabilité

Un lot est un ensemble de denrées alimentaires fabriquées, produites ou emballées dans des circonstances quasi identiques. Depuis 1991, l'étiquetage doit mentionner le lot dont fait partie la denrée alimentaire : en cas d'incident avec un aliment, les conséquences sanitaires pour la population sont ainsi limitées.
Avec des moyens différents selon les catégories d'aliments, ce principe de traçabilité s'applique à toutes les denrées (viande, lait ou poisson …).

Plus d'infos sur les modalités d'application de la traçabilité Lien externe (PDF, 14 p. - 180 kB) 

 

A la maison aussi


En plus d'être désagréable, une intoxication alimentaire peut être dangereuse. Vous pouvez l'éviter en étant vigilant dès l'achat de vos aliments :

  • Regardez la date de péremption de vos aliments.
  • Vérifiez si les denrées que vous voulez acheter sont correctement emballées.
  •  Achetez les surgelés en dernier lieu et mettez-les dans une glacière portable pour le transport.

En rentrant de vos courses, rangez immédiatement dans le congélateur (-18 C°) les surgelés et au frigo (1 à 5 C°) la nourriture qui doit y être conservée.

La conservation et la préparation des aliments doit aussi respecter une certaine hygiène. Veillez particulièrement à :

  • vous laver les mains régulièrement
  • nettoyer correctement les ustensiles de cuisine et le plan de travail
  • conserver les plats froids le plus longtemps au frigo avant de les servir et les y replacer au plus vite
  • réchauffer les restes alimentaires à la plus haute température possible avant de les réutiliser

Dans tous les cas, le bon sens est votre meilleure protection contre l'intoxication alimentaire : mieux vaut jeter un aliment suspect que de nuire à sa santé !

Plus d'infos sur les activités de l'Union européenne en matière de sécurité alimentaireLien externe

 

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?