Vous êtes ici

Le tueur silencieux a fait 1003 victimes en 2011

En 2011, 1003 personnes ont été victimes d'une intoxication au monoxyde de carbone et 32 n'ont pas survécu. Le Service public fédéral Intérieur a donc relancé sa campagne de sensibilisation sur les dangers du CO. Selon les chiffres du Centre antipoisons, la plupart des victimes sont dénombrées en hiver et beaucoup d’accidents surviennent dans la salle de bain. Un chauffe-eau à gaz trop ancien ou en mauvais état de fonctionnement en est souvent la cause.

Sensibilisation des citoyens

Le SPF Intérieur mène cette campagne de prévention par l'intermédiaire des autorités locales et d'organisations diverses (Ligues des familles, Forum des minorités, ONE, mutualités ...). Des conseils de prévention sont notamment véhiculés par le biais d'affiches et d'un roman-photos disponible en 11 langues (français, néerlandais, allemand, anglais, arabe, turc, polonais, roumain, russe, espagnol et portugais).

Comment éviter une intoxication au CO ?

Le CO est un gaz incolore, inodore, sans goût et non irritant, qui se libère en cas de combustion mauvaise ou incomplète. Que l'habitation soit chauffée au gaz, charbon, bois, pétrole, granulés, mazout, …, chacun d'entre nous peut y être confronté. Le CO peut être occasionné par des chauffe-eau à gaz, des poêles, des feux ouverts et d’autres appareils de chauffage alimentés en combustibles. Il importe donc de prendre ses précautions !

Quelques conseils

  • Veillez à bien aérer les pièces où se trouve un poêle ou un chauffe-eau.
  • Faites vérifier votre cheminée une fois par an pour vous assurer qu'elle ait un bon tirage. 
  • Faites régulièrement contrôler vos chauffe-eau, poêles et autres appareils de chauffage par un homme de métier. 
  • Même les modèles plus récents peuvent être source de CO. Installez donc de bons chauffe-eau et poêles qui rejettent les fumées vers l'extérieur.
  • N'utilisez pas d'appareils mobiles qui ne sont pas raccordés à une cheminée. Et si vous y avez malgré tout recours, utilisez-les tout au plus une heure en continu et aérez bien la pièce.

Comment détecter la présence de CO ?

Lorsque des personnes souffrent, chez elles, de vertiges, fatigue, maux de tête ou nausées, une éventuelle présence de monoxyde de carbone n'est pas à exclure. Autres signaux d'alerte : plusieurs personnes se plaignent en même temps ou aux mêmes endroits et  leurs plaintes diminuent avec de l'air frais ou lorsqu'elles se trouvent à l'extérieur.

Plus d'infos et de conseils sur www.besafe.be