Vous êtes ici

La pauvreté en Belgique

En 2010, le seuil de pauvreté européen (soit 60 % du revenu médian) a atteint, pour la Belgique, 1 000 euros par mois pour une personne isolée et 2 101 euros par mois pour un ménage composé de deux adultes et deux enfants.

  • 15,3 % de la population belge vit en dessous de ce seuil de pauvreté.
  • Le risque de pauvreté chez les jeunes entre 0 et 15 ans s'élève à 18,5 %.
  • 38,5 % des familles monoparentales vivent sous le seuil de pauvreté.
  • 20,2 % des personnes âgées (65+) vivent sous le seuil de pauvreté.
  • Le risque de pauvreté s'élève à 25,4 % pour les personnes sans formation.
  • 37,8 % des personnes sans emploi vivent sous le seuil de pauvreté.
  • 4,2 % des personnes actives courent également le risque de tomber sous le seuil de pauvreté (plus particulièrement les jeunes et les familles monoparentales).
  • L'inégalité des revenus augmente : la part du revenu net imposable des 10 % des personnes les plus riches était 62 fois supérieure à celle des 10 % des personnes les plus pauvres en 2009, contre 46 fois en 2005.

Ces chiffres figurent  dans l'Annuaire "Pauvreté en Belgique – annuaire 2013", commandité par le SPP Intégration sociale. Cet annuaire a été réalisé par le  CERIS (Centre de recherche en inclusion sociale) de l'Université de Mons et du groupe de recherche POS+ (Participation, Opportunities and Structures) de l'Université de Gand.

Cet annuaire sera présenté à l'occasion du colloque "Combattre la pauvreté en temps de crise" qui se tiendra au Résidence Palace à Bruxelles, le 31 janvier 2013, de 9h30 à 14h.

Plus d'infos sur le colloque et l'annuaire sur le site du SPP Intégration sociale

Consulter le communiqué du SPP Intégration sociale