Décisions du Conseil national de sécurité - 18h30

Lors de la conférence de presse qui a suivi le Conseil national de sécurité, le Premier ministre a annoncé que la Belgique a été confrontée ce matin aux attentats les plus tragiques et les plus meurtriers qu'elle a connu jusqu'à aujourd'hui. "Au nom du Gouvernement, je tiens à exprimer envers les familles et les victimes notre sympathie et notre soutien dans ces moments douloureux", a-t-il ajouté.

Après une visite sur les lieux des attentats, le Premier ministre s'est dit frappé par les informations et les témoignages dont il a pris connaissance ainsi que par les images qui resteront gravées dans les mémoires.

L'Organe de coordination et d'analyse de la menace (OCAM) confirme le niveau 4 de menace. Une nouvelle évaluation aura lieu demain matin. La présence des militaires dans les lieux stratégiques est renforcée et l'ouverture progressive des transports en commun est réalisée en déployant des moyens complémentaires de sécurité.

Un deuil national de trois jours a par ailleurs été décrété. Demain, le Conseil des ministres restreint se réunira pour prendre des mesures complémentaires.

Le Premier ministre a également tenu à remercier toutes les forces qui ont été mobilisées sans relâche depuis des mois, ainsi que tous les services de secours qui ont été déployés.

"Je voudrais dire à ceux qui ont choisi de se porter en ennemis barbares de la démocratie et des libertés fondamentales que nous allons, ensemble avec la population, agir pour protéger nos libertés et nos manières de vivre. Nous voulons tout mettre en oeuvre pour revenir à une vie normale, dans un combat commun pour faire face à cette épreuve tragique qui nous frappe aujourd'hui", a-t-il ensuite déclaré.