L’éclairage LED peut nuire à la santé

Un avis du Conseil supérieur de la Santé met la population en garde contre une trop forte exposition aux ampoules LED. Celles-ci pourraient causer des problèmes au niveau de la rétine et perturber le biorythme.  

L’éclairage LED est actuellement en constant essor du fait de sa durée de vie élevée et de son rendement énergétique nettement supérieur. On retrouve les ampoules LED dans bon nombre d’écrans, tels que télévisions, ordinateurs, tablettes et smartphones mais aussi dans de simples appareils d’éclairage à la maison ou au travail.

L’importante proportion de lumière bleue dans les ampoules LED influence fortement notre horloge biologique.  Une exposition aux ampoules LED tard le soir ou la nuit peut dès lors perturber le biorythme, avec des troubles du sommeil à la clé.

L’intensité lumineuse aurait par ailleurs un impact négatif sur la rétine et la peau exposée. Ce sont surtout les enfants de moins de huit ans qui courent des risques car leur rétine est encore en plein développement.

C’est la raison pour laquelle le Conseil supérieur de la Santé a formulé un certain nombre de recommandations à l’attention de l’industrie et des autorités. Il conseille ainsi aux fabricants de réduire autant que possible le contenu en lumière bleue de l’éclairage LED, en particulier celui des lampes de chevet, des écrans et de l’éclairage des chambres à coucher.

Le Conseil supérieur de la Santé demande, entre autre, aux autorités de mieux informer le grand public et de munir les ampoules LED d’un étiquetage informatif mentionnant ces risques.

Vous trouverez toutes les recommandations et plus d’informations sur les risques dans l’avis du Conseil supérieur de la Santé.