Vous êtes ici

Conversion du gaz pauvre vers le gaz riche

A partir de 2018, les Pays-Bas réduiront progressivement leurs exportations de gaz « pauvre » pour arrêter définitivement son exploitation en 2030. En Belgique, 1,6 million de particuliers et d’entreprises utilisent ce gaz « pauvre ». Ils passeront donc progressivement au gaz « riche » provenant d’autres pays. Ces consommateurs se situent dans les provinces d’Anvers, du Limbourg, du Brabant flamand, du Brabant wallon, de Liège (Hannut et Waremme), du Hainaut, de Namur et dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Les gestionnaires de réseau de distribution et les fournisseurs de gaz demanderont en temps utile à leurs clients de faire vérifier leurs appareils à gaz par des techniciens habilités. Il s’agit principalement de chaudières, de grands chauffe-eau, de cuisinières et de cheminées décoratives au gaz. Les gestionnaires de réseau de distribution enverront leurs techniciens directement aux endroits où le régulateur de pression de gaz doit être adapté.

 

Afin d’informer les consommateurs, les régions, Synergrid et le SPF Economie ont élaboré la campagne « Le gaz change » ainsi qu’un plan de communication.

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site de la campagne www.legazchange.be ou consultez le communiqué de presse du SPF Economie.