Vous êtes ici

Herentals

Herentals naturellement

La ville de Herentals n’a pas de véritable sobriquet, contrairement à ses habitants : ils en ont même deux. Leur premier surnom, les "klokkeververs", ils le doivent à la légende selon laquelle un certain nombre de notables astucieux auraient fait peindre les cloches du Beffroi afin de les préserver de l’oxydation. Malheureusement, le son des cloches perdit sa beauté d’antan.

Quant à leur second surnom, les "peestekers", il  provient également d’une légende. Un portier qui ne retrouvait plus le verrou de la porte de la ville, alors qu’une armée ennemie était sur le point de  l’assiéger, n’avait pas trouvé mieux que de verrouiller la porte de la ville avec une grande carotte ("pee" en dialecte campinois) jusqu’à ce qu’il retrouve le verrou. En attendant, le bétail qui passait par là s’en donnait à cœur joie !

L’empereur de Herentals

Herentals et le cyclisme, c’est une longue histoire. Son habitant le plus célèbre est Rik Van Looy, l’empereur de Herentals. En tant que coureur cycliste, il remporta 493 courses, fut champion du monde à deux reprises (en 1960 et en 1961), fut le seul à engranger tous les classiques et, au classement des meilleurs cyclistes de tous les temps, il se situe toujours à la 11e place.

Chaque année, fin juillet ou début août, la ville organise un événement annuel qui dure deux jours, intitulé "Herentals Fietst en Feest". Le premier jour étant dédié à un critérium post-Tour et le second à une grande fête populaire et musicale.

Herentals au Moyen-âge

Le "Lakenhal" de la Grande Place est incontournable. Ce monument protégé fut transformé en halle aux draps au début du 15e siècle par des drapiers et des lainiers. Des documents anciens (antérieurs à 1430) mentionnent ce bâtiment sous les vocables "gulden huys", "meethuys" et "loterhuys ou loothuys".  A partir de 1430, ce bâtiment fit office de maison communale.

Le paysage urbain actuel est toujours marqué par les vestiges de l’ancien mur d’enceinte : la Zandpoort de la  Zandstraat, en pierre de Gobertange, existait déjà en 1400. La Bovenpoort, près de la brasserie, existait déjà en 1361.

Admirer les environs

Le point culminant de Herentals – une dune de sable située à 40 mètres au dessus du niveau de la mer et située à Bosbergen –  abrite la tour touristique "De Paepekelders". Ce mirador construit en bois, haut de 24 mètres, offre une vue unique sur le paysage campinois.

Le Netepark se situe juste en dehors du centre-ville. Ce parc récréatif est doté notamment d’un complexe de piscines moderne, d’une piscine en plein air en été, d’un jardin d’enfants, d’un minigolf situé dans le cadre magnifique du parc, d’un terrain de cross pour cyclistes et BMX (de 6 à 10 ans), d’un terrain de jeux et de football.

 Foto van de Lakenhal in Herentals Foto van de Bovenpoort in Herentals Foto van de toeristentoren in Herentals

   

Adresse

Administration communale
Augustijnenlaan 30
2200 Herentals
Téléphone: 
014 28 50 50