Vous êtes ici

Begijnendijk

Begijnendijk, les portes de la Campine du sud

Composée des entités de Begijnendijk et Betekom, cette ville du Brabant flamand compte plus de 9 000 habitants. Le Démer, qui longe Betekom, trace la frontière naturelle avec les communes avoisinantes d'Aarschot et Rotselaar, tandis que ledit "comisse-bos" forme la limite verdoyante qui sépare la province de Brabant flamand de la Campine du Sud anversoise. La ville répond également au nom de "portes de la Campine du Sud".

Prés, marais et forêts

Betekom foisonne d'étendues verdoyantes où l'on peut encore profiter pleinement de la nature. Begijnendijk regorge de marais logés au cœur d'une nature luxuriante. Ils constituent les vestiges d'un réseau de digues érigées par les béguines de l'époque. Ces digues, qui entouraient les nombreuses fermes, servaient alors de protection contre les dégâts éventuels causés par l'eau.

Les habitants de la ville connaissent mieux la forêt récréative de Bieheide sous le nom de "comisse-bos" ou "OCMW-bos" (forêt du CPAS). Il s'agit d'un des derniers lopins de forêt sur le territoire de Begijnendijk où promeneurs et cyclistes peuvent s'adonner à leur loisir. De plus, un projet éducatif pour jeunes et moins jeunes a été mis sur pied. Ce projet comprend un parcours d'expériences et de découvertes de la nature ainsi qu'une cabane pour fournir des explications plus détaillées et mener des expériences.

Une partie de la forêt fait office de plaine de jeux pour les enfants et les plus jeunes.

La forêt récréative est traversée par la route du "réseau de carrefours numérotés de pistes cyclables du Hageland". Cette route établit parfaitement la connexion avec le réseau homologue de la Campine anversoise.

Le "Fietseling" et autres "produits régionaux"

L'événement le plus important de Begijnendijk est sans nul doute le "Fietseling Hageland-Campine du Sud". Chaque deuxième dimanche du mois d'août, près de 10 000 personnes sortent leur vélo pour traverser les six communes du Hageland sur un parcours variant entre 20 et 230 km. Et c'est Begijnendijk qui accueille le départ de cet événement régional.

Autres produits typiques de Begijnendijk, le lait de Saint-Isidore ainsi que la limonade et les bières de la brasserie de Schrans, produits qui n'ont malheureusement pas survécu aux caprices du temps. Seuls subsistent encore à Betekom les genièvres et les liqueurs de la distillerie Degent. Citons encore la "koekskestaart", petit délice typique pour accompagner le café.

Le vieux moulin, la pompe du village et la Béguine

Le vieux moulin qui domine du haut du Molenberg est témoin de 700 ans d'histoire. Erigé entre 1300 et 1400, il est constitué de grès ferrugineux à base de pierre de Gobertange. Vers 1571, il connut une modernisation : on l'équipa d'une seconde meule et il fut surélevé. En 1914, le moulin était toujours en activité lorsqu'il fut détruit par un incendie.

Les ruines, aujourd'hui passées au rang de monument classé, sont accessibles par quatre petits chemins symbolisant la rose des vents et que des années de transport en charrue à cheval ont tracés.

Autre pièce de patrimoine : la pompe du village qui se dresse sur la Corneel Vissenakensplein. Elle date des XVIIIe et XIXe siècles et fournissait les habitants en eau potable. Vers 1956, la pompe tomba en désuétude et fut restaurée en profondeur en 1988.

Depuis 1996, la ville abrite une nouvelle attraction touristique : "la Béguine", située sur la place de l'église. Cette statue de J.-M. Dewez figure également sur un timbre-poste belge.

   

Adresse

Kerkplein 5
3130 BEGIJNENDIJK
Téléphone: 
016 53 01 80