Vous êtes ici

Bocholt

Bocholt, là où se croisent l’homme et la nature

Bocholt est située au nord de la province de Limbourg, à la frontière avec les Pays-Bas. Commune principale, elle est composée des entités fusionnées de Kaulille et de Reppel ainsi que du village de Lozen.

Bocholt entretient des relations amicales depuis 1952 avec la ville homonyme du Land de Nordrhein-Westfalen (l’Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie) en Allemagne, à 140 kilomètres de là.  Les deux villes sont même officiellement jumelées depuis 1980.

Leurs habitants se nomment tous des Bocholtenaren, mais seuls les belges répondent aussi au nom de Torenkruiers (littéralement, ‘transporteurs de tour’). On leur a attribué ce nom, lorsqu’en 1910, ils décidèrent de déplacer la tour de l’église Saint-Laurent pour pouvoir agrandir cette dernière de 9,4 m.

Le Bocholtenaar le plus célèbre est le jésuite du XVIe siècle, Cornelius a Lapide (Korneel Vandersteen). Il a, notamment, enseigné l’hébreu à l’université de Louvain et à Rome, où il est décédé. Il est surtout connu pour ses commentaires bibliques en latin.

Un guichet des fêtes

Le guichet des fêtes de Bocholt aide toutes les associations de la ville dans l’organisation de leurs activités au niveau, par exemple, des documents administratifs, des assurances, des subsides, du prêt de matériel … Aussi, la vie associative à Bocholt est-elle vaste et diverse : les nombreux comités de quartier et leurs fêtes, les barbecues de rue, les rues où l’on peut jouer en toute sécurité, "La Journée des Voisins", qui  se tient le dernier mardi du mois de mai, les feux d’artifice de la Saint-Martin et un carnaval éblouissant en attestent.

Chaque dernier dimanche de juin (depuis 1930) a lieu à Bocholt le pèlerinage de Saint-Christophe, qui est considéré comme le patron des voyageurs. A cette occasion, plus de 3000 véhicules sont bénis. En 2010, le pèlerinage en sera à sa 80e édition.

Des machines brassicoles mises … à la retraite

Le plus grand musée d’Europe de la brasserie  vous permet de prendre connaissance de l’histoire  de la bière. Ce musée est, en effet,  une sorte de maison de repos pour d’anciennes machines brassicoles au détour desquelles on découvrira des grands et petits prototypes de l’archéologie industrielle.

Juste en face des brassins de fermentation du Bocholter Brouwerijmuseum (le musée de la brasserie de Bocholt) se dressent les modèles flambants neufs de la plus ancienne brasserie du Limbourg (1758), la Brasserie Martens, principalement connue pour sa bière régionale, la Sezoens. Brassée en hiver pour être dégustée en été, il s’agit bien là d’une ‘bière de saison’ (seizoen).

A la rencontre du Loze vissertje …

Dans les anciens  wateringues situés entre le Zuid-Willemsvaart et le canal Bocholt-Herentals, se trouve le domaine naturel de la Lozerheide, qui propose deux promenades tracées. Qui sait ? Peut-être y croiserez-vous le Loze vissertje (le pêcheur malicieux de la chanson populaire) ?

Bocholt est également une ville de moulins : on peut y voir quatre moulins à eau et un moulin à vent. Le Voorste Luysmolen, le Reppelermolen et le grondzeilermolen de Kaulille (un moulin à vent qui peut être actionné depuis le sol) sont par ailleurs accessibles au public.

   

Adresse

Gemeentelijke administratie
Dorpsstraat 16
3950 BOCHOLT
Téléphone: 
089 46 04 70