Vous êtes ici

Herselt

Herselt, commune verte et accueillante

Herselt est située au sud-est de la province d’Anvers, près de la limite avec  la province du Brabant flamand. Outre Herselt même, composée des hameaux de Blauberg, Bergom et Varenwinkel, la commune comprend aussi l’entité de Ramsel. C’est du dialecte pratiqué dans cette entité que provient le nom d’un événement récurrent, qui a lieu chaque année à Herselt  le jour de l’Ascension: la Potjèrkruiwagenkoers (la course de brouettes à "potjèr"). Potjèr signifie terre glaise, en dialecte de Ramsel,  c’est-à-dire de l’argile. Les ancêtres de Ramsel allaient jadis, au prix d’un dur labeur, extraire l’argiledes puits pour en faire des briques.

La Potjèrkruiwagenskoers oppose des équipes de deux personnes, qui doivent parcourir en un temps minimum une distance d’environ 4 km en poussant une brouette. Les brouettes ont été transformées pour peser au moins 70 kg. Le parcours est parsemé d’embûches et les participants doivent passer treize épreuves tout au long de leur circuit infernal.

Praga Kaas

Tout le monde ne connaît peut-être pas Alfons De Ridder sous ce nom-là, mais bien sous son pseudonyme : Willem Elsschot. Cet écrivain n’a pas vécu à Herselt, mais venait souvent en vacances à Blauberg  durant sa jeunesse. C’est ainsi qu’il prit le nom du domaine boisé de Helschot, situé non loin de Herselt. Dans son livre "De Verlossing" (littéralement, la délivrance), il évoque d’ailleurs sa jeunesse passée dans le petit village de Herselt. A côté de l’église de Blauberg se dresse une statue (appelée Kaas, d’après le titre de l’un de ses romans) qui fut inaugurée en son honneur en 1990, 30 ans après sa disparition.

L’habitant de Herselt (le Hesseleir) le plus remarquable est sans nul doute Maurice Engelen, mieux connu sous le nom de Praga Khan. Avec son groupe, Lords of Acid, il a effectué des tournées jusqu’au Japon et en Amérique. En plus de ses projets strictement musicaux, il a écrit, à la demande du Koninklijk Ballet van Vlaanderen (le Ballet royal de Flandre), la musique de "Not Strictly Rubens". Il a allié l’art et la technologie pour le spectacle théâtral "Frame by Frame" et il a également composé la musique originale du film Ben X.

Pour d’autres découvertes musicales, il faut encore se rendre au sein de l’entreprise Pels-D'Hondt, qui fabrique et restaure des orgues. L’entreprise a été fondée en 1892 dans le village voisin de Wolfsdonk (Aarschot), mais est implantée à Herselt depuis 1936. L’entreprise est l’un des rares facteurs d’orgues en Belgique.

Saint-Servais

Comme toute commune champêtre digne de ce nom, Herselt a bien sûr aussi son église. L’église Saint-Servais a été agrandie en 1916 dans le style néo-gothique. Le chœur en grès ferrugineux date du XIVe siècle ; les splendides sculptures sur bois et les belles icônes sont des XVIIe et XVIIIe siècles.

La forme actuelle du presbytère de la paroisse Saint-Servais remonte à  1775. Le cœur de l’édifice date de 1599, mais les façades latérales font mention des ancres (qui servent à relier les poutres du mur porteur de l’étage à la façade, et qui parfois ont été tellement battues qu’elles font fait apparaître des chiffres qui représentent l’année de construction) 1699. Cette date renvoie en réalité au premier agrandissement effectué en 1629, mais le petit trait du "2" sur la troisième ancre a malheureusement été perdu.

   

Adresse

Gemeentelijke administratie
Kerkstraat 1
2230 HERSELT
Téléphone: 
014 53 98 00