Vous êtes ici

Kasterlee

Kasterlee, commune de la citrouille

"Kasterlee mange du potiron, d’autres dévorent des haricots". Aux alentours de 1700, la purée de potiron était une denrée de fête foraine pour les habitants de Kasterlee. En ce temps-là, l’on ne connaissait pas encore la pomme de terre qui ne fut introduite qu’en 1749. Les gens se nourrissaient alors de haricots. Et lorsque plus tard, aux alentours de 1900, la récolte de pommes de terre fut mauvaise, l’on se mit à manger des potirons. Et depuis lors, les habitants de Kasterlee gardent le sobriquet de "Pompoenpapeters" (mangeurs de purée de potiron).

Chaque année, au mois d’octobre, le village est à nouveau en proie à la folie du potiron : durant un mois, ce gros fruit orange envahit la commune. On trouve alors des potirons et des événements y étant liés un peu partout. Un événement unique pour clôturer la saison : la régate de citrouilles. Les participants pagaie dans une citrouille évidée sur la Petite Nète, le but étant d’atteindre la ligne d’arrivée en premier. 

Il était une fois…un petit lutin

Kasterlee est une commune née de la fusion de Kasterlee, Lichtaart et Tielen. En 2008, la commune a été élue "plus beau village de la Province d’Anvers". La commune compte près de 18 000 habitants, mais selon la légende, des lutins y vivraient également. Il y a longtemps déjà, les habitants de Kasterlee racontaient des histoires et des légendes de lutins. Aujourd’hui, le Kabouterberg (la montagne des lutins) sur la crête campinoise est un endroit unique pour les enfants de 3 à 7 ans. Il s’agit d’un bois avec du sable et des dunes où les enfants peuvent grimper, creuser et jouer dans le sable. Ce bois offre un libre accès du lever au coucher du soleil.

A Kasterlee, sont également organisés régulièrement des récits de lutins. Les enfants mettent un bonnet rouge de lutin et se promènent à travers la forêt avec un conteur à la quête de lutins et de leurs maisons. Durant la promenade, le conteur en profite pour raconter des récits de lutins : "Pourquoi les lutins de Kasterlee portent-ils des bonnets rouges" et "Où habite le roi des lutins" ?

Paradis touristique

Kasterlee est également une commune qui possède une tradition touristique : outre la montagne des lutins, on y trouve le parc d’attractions Bobbejaanland, le centre de la jeunesse de Hoge Rielen, un circuit de moutainbike, un réseau de pistes cyclables, un circuit balisé de promenades de 250 km sur la crête campinoise, une piste pour les joggeurs et les cavaliers et quantité d’hôtels et de restaurants. 

Les touristes affluent notamment pour le Keeses Molen datant de 1650. Il s’agit d’un moulin pivot, ce qui signifie qu’il tourne sur un pivot (un gros tronc de chêne) dans la direction du vent pour pouvoir fonctionner. Dans le voisinage du Keeses Molen, l’on trouve le Heemerf. Le complexe est appelé Waaiberg, d’après l’ancienne appellation de la région. Il est le témoin d’un style de construction et d’un mode de vie des Campinois propres à la seconde moitié du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

   

Adresse

Gemeentelijke administratie
Markt 1
2460 Kasterlee
Téléphone: 
014 85 99 14