Vous êtes ici

Nijlen

Nijlen, la commune du diamant

Nijlen est une commune de la province d'Anvers, sur la route reliant les villes de Lierre et d’Herentals. La commune est située en Campine et compte pas moins de 21 000 habitants.

 La ville de Nijlen et les diamants sont unis par un lien indissociable. L'histoire débute en 1876, lorsque Jan Eduard Claes vient s'installer dans la commune et rapporte "la petite pierre". C’est également lui qui construit la première taillerie de diamants équipée de plus d'une meule. En 1928, avec l'apparition de l'électricité, de nombreux habitants de Nijlen vont exercer le métier en famille : à cette époque également, chaque rue possède sa taillerie. Mais à cause de la concurrence provenant des pays à faibles salaires, depuis 1970, on assiste à une diminution du taux d'emploi. La taille de diamants va peu à peu appartenir à une époque révolue.  Depuis 2008, une de ces tailleries de diamants est devenue le 10 000ème monument classé de Flandre.

La spécialité de Nijlen, "'t Nijlens Schijfke", fait référence à cette période florissante. Il s'agit d'une praline ayant la forme d'une meule à diamant fourrée de massepain et de "Uhudler", une boisson qu'on ne trouve qu'à Güssing, une commune autrichienne à laquelle Nijlen est liée.

Défense et guérison

Le fort de Kessel (entité de Nijlen) faisait partie de la première enceinte fortifiée de la ville d'Anvers. Le fort fut habité jusqu'en 1974 mais, depuis 1976, le territoire est renseigné comme zone de loisirs. Il est possible de pêcher dans les douves à condition de détenir un permis de pêche délivré par la commune.

Le Kruiskensberg est un lieu de pèlerinage dans la commune. Un texte ancien relate qu'aux alentours de 1260, un mendiant très malade but à une source et fut soudainement guéri.  Lorsque la nouvelle se répandit, une croix en bois fut érigée à cet endroit et les pèlerins se mirent à affluer. Une autre légende raconte que la chapelle serait un lieu propice à l’amour ; de nombreux jeunes venaient donc aussi y prier pour trouver un partenaire. 

...sur la bruyère...

La bruyère de Kessel (43 ha) est un instantané du paysage campinois d’antan : une alternance colorée de bruyères, de bois de conifères et d'arbres feuillus, d'étendues de sable et de petites mares. Cet endroit offre un paysage devenu rare en Flandre qui invite à la promenade. Les moutons en liberté assurent la préservation de la nature : ils paissent la bruyère et, de cette manière, conservent le caractère authentique de la région. 

Les "Sparrijders"

Parmi les quelque 20 000 "Nijlenaars", seuls les habitants de Nijlen (donc pas ceux de Kessel ou de Bevel) portent le surnom "Sparrijders". Ce nom est dû à la manière originale dont une bande de brigands de Nijlen dépouillaient leurs victimes de leur argent. Ils attachaient les pieds de leurs victimes et les suspendaient la tête en bas à un sapin. Leur argent tombait de leurs poches et les brigands n'avaient plus qu'à le ramasser.

Heureusement, il existe également des "Nijlenaars" devenus célèbres pour d'autres "talents". Ainsi, l'ancien footballer Jan Ceulemans est un habitant de la commune, tout comme  l'acteur Lucas Van den Eynde (In de Gloria, Aspe, musical Daens,...). 

Foto van het Nijlens Schijfke Foto van het Kessel Fort in Nijlen Foto van de kruiskensberg in Nijlen 

Adresse

Administration communale
Kerkstraat 4
2560 NIJLEN
Téléphone: 
03 410 02 11