Vous êtes ici

Scherpenheuvel-Zichem

Scherpenheuvel-Zichem, le pays du "Witte"

Scherpenheuvel-Zichem est une commune de la province du Brabant flamand. Elle jouxte les provinces d’Anvers et de Limbourg et compte plus de 22 000 habitants. La commune se compose des entités fusionnées d’Averbode, Messelbroek, Scherpenheuvel, Testelt et Zichem et est traversée par le Demer.

La très célèbre basilique "Onze-Lieve-Vrouw van Scherpenheuvel" (Notre-Dame de Montaigu), la "Maagdentoren" de Zichem et l’Abbaye d’Averbode attirent chaque année de très nombreux visiteurs. Mais, Scherpenheuvel-Zichem bénéficie également du charme de son caractère rural allié à l’absence d’industrie lourde sur son territoire. La région offre surtout aux cyclistes, promeneurs et amateurs de nature les attraits de ses nombreux bois et réserves naturelles inaltérées, tels que le "Kloosterbeemden" et le "Vierkensbroek".

Des Norbertins à Averbode

L’abbaye des Norbertins à Averbode fut fondée vers 1134-1135. La plus ancienne partie intacte de cette abbaye est le portail monumental remontant au XIVe siècle. La place intérieure est entourée de quelques superbes bâtisses: le presbytère datant de 1651, les quartiers de l’abbé construits entre 1712 et 1732 et l’église de l’abbaye du XVIIe siècle.
L’église actuelle est la troisième de la longue histoire de l’abbaye. Elle regorge d’éléments qui  valent le détour, tels que divers autels, un orgue et les stalles de style haut baroque.

Le pèlerinage de Scherpenheuvel (Montaigu)

Scherpenheuvel n’était à l’origine qu’un hameau de la très ancienne ville brabançonne de Zichem. En 1605, Scherpenheuvel devint une ville affranchie et obtint le droit au creusement de canaux et à un plan du sol spécifique. Celui-ci reçut la forme d’une étoile à sept branches, au centre de laquelle s’éleva la basilique. Ce plan témoigne de la grande importance accordée à la symbolique, les sept branches représentant les sept allégresses et les sept douleurs de Marie. La basilique est encore toujours un important lieu de pèlerinage.Sa construction débuta en 1609 et fut parachevée en 1627. La tour carrée de quatre étages, s’élevant à l’arrière de la coupole de la basilique, fut construite en grès et abrite un carillon de 49 cloches.

Le "Witte" de Zichem

Le plus célèbre habitant de Scherpenheuvel-Zichem est sans nul doute l’écrivain Ernest Claes, décédé en 1968. Il est l’auteur de nombreux livres dont certains ont été portés à l’écran : "De Witte", "Daar is een mens verdronken", "Charelke Dop", "Jerom en Benzamien et Wij", "Heren van Zichem".

La ferme où Ernest Claes naquit en 1885, a été transformée en musée, en 1967. La vie et le travail du romancier, y sont retracés, grâce à une multitude de documents et d’objets. En 2005, le Museum "Huize Ernest Claes" s’est vu agrandir d’un centre d’accueil pour les visiteurs. Ce "Bezoekerscentrum" a pour objectif d’expliquer la relation entre l’auteur et la réserve naturelle "De Demerbroeken", qu‘il r a décrite avec  ferveur dans plusieurs de ses romans.

Les "Kaarskatten"

Les habitants de l’entité de Scherpenheuvel reçurent le sobriquet de "Kaarskatten" (littéralement les chats harceleurs aux bougies). Ce phénomène est lié aux nombreuses marchandes de bougies que comptait la ville. Les bougies n’étaient pas leur seul fonds de commerce, elles vendaient aussi d’autres articles de dévotion et pour ce faire, poursuivaient les pèlerins jusqu’au portique de l’église. Leur insistance poussa les pèlerins à se dire assaillis (comme on pourrait l’être par des chats) par  ces harceleuses aux bougies, qu’on reconnaissait alors, du moins pour ce qui est des vraies "kaarskatten", à leur grande cape.
En 1924, le conseil d’église intervint et interdit l’arrivée de nouvelles marchandes de bougies. Celles qui étaient en place furent autorisées à poursuivre leur activité commerciale.. La dernière d’entre elles s’appelait Dorothea Nijs. Elle naquit et fut élevée à Scherpenheuvel et y décéda le 2 juillet 1960.

Loisirs et produits de la région

Scherpenheuvel-Zichem organise chaque année divers événements.
La "Kaarskensprocessie" (la procession aux petites bougies) ainsi que le marché annuel, ont lieu le premier dimanche après la Toussaint.  A cette occasion, la statue miraculeuse de Marie est portée à travers les rues de Scherpenheuvel.
ZAP, ("ZomerAnimatie in het Park") a lieu le samedi précédant le 21 juillet. Ce festival a lieu à Zichem et propose un tournoi de pétanque et un spectacle musical.
Le "Fietseling Hageland-Zuiderkempen" se déroule le deuxième dimanche d’août. Au cours de cette journée, plusieurs itinéraires cyclistes sont proposés, tant pour les sportifs avertis que pour les amateurs, de même que de nombreuses animations connexes.

Les amateurs de sucreries apprécieront également ce lieu de pèlerinage pour ses spécialités, les "Scherpenheuvelse noppen" et les "Scherpenheuvelse pepernoten", des petits gâteaux typiques que l’on ne confectionne que dans cette ville.

  

Adresse

August Nihoulstraat 13-15
3270 SCHERPENHEUVEL-ZICHEM
Téléphone: 
013 35 24 00