Vous êtes ici

Saint-Amand

Saint-Amand, là où coule l’Escaut

C’est dans l’extrême sud-ouest de la province d’Anvers que se situe la commune de Saint-Amand. Elle se trouve entre les communes anversoises de Bornem et de Puurs, la commune du Brabant flamand de Londerzeel et les communes de Hamme et de Buggenhout de la province de Flandre Orientale. En soi, la commune se compose des entités suivantes : Saint-Amand, Oppuurs et Lippelo.

L’Escaut y a une largeur de 225 mètres et façonne naturellement la frontière de Saint-Amand. Cette frontière constitue un véritable pôle d’attraction touristique : les digues vous offrent la possibilité de faire de longues balades à vélo ou à pied, et l’eau invite les amateurs à monter à bord de leur canoë, à embarquer sur leur bateau de plaisance ou à chausser leurs skis nautiques.

Émile Verhaeren

Émile Verhaeren est, sans conteste, l’habitant le plus célèbre de la commune de Saint-Amand. Ce poète flamand, qui écrivait en français, est considéré comme l’un des pères du symbolisme. C’est notamment à l’aide de manuscrits originaux, de lettres et de photos que le musée provincial Emile Verhaeren  vous fera découvrir ce remarquable poète ainsi que son activité littéraire novatrice.

En 2008-2009, le monument funéraire de Verhaeren et de son épouse, Marthe Massin,  a été entièrement reconstruit. Impossible désormais de passer à côté. Le jardin communal Marthe Massin jouxte ce monument. En y déambulant, vous découvrirez la statue nommée "Liefdegetijden" de Jan Mees, habitant de Oppuurs. Cette statue fait écho aux poèmes d’amour passionnel de Verhaeren.

La spécialité de la commune, les "Verhaerenkoppen", symbolise l’attachement à Émile Verhaeren. Il s’agit de biscuits sablés et fourrés, à l’effigie du poète.

Les fours à briques

À quelques encablures de la digue de l’Escaut ("Scheldedijk"), se trouvent les vestiges menacés d’un vieux complexe de fermes. Au 16e siècle déjà, on y trouvait des briqueteries en activité : les "Steenovens" (fours à briques). Au 18e siècle, elles cédèrent la place à une maison de commerce : la ferme devint alors un centre économique qui, au fil des ans, tint lieu de quai de bac, de blanchisserie, d’auberge et d’exploitation agricole. En 2004, a été lancé un projet d’intérêt socio-économique et historico-culturel notamment : c’est grâce à des projets de formation de la section du VDAB (équivalent du Forem ou d’Actiris) de Malines et à un recrutement interne avec le concours du CPAS de Saint-Amand que des demandeurs d’emploi et des personnes peu qualifiées ont l’occasion de se réinsérer dans la société. Le site des "Steenovens" peut se targuer d’une riche histoire. La découverte de pièces de monnaie espagnole et de poteries datant du Moyen âge laisse présager que le site recèle encore de nombreux trésors.

Le quai à l’honneur

Chaque premier dimanche du mois de septembre, le village organise la "Kaaifeest" (fête du quai). L’administration communale et les associations locales organisent cette fête populaire le long du quai. Les visiteurs peuvent y déguster une anguille au vert, un plat régional à savourer dans les restaurants locaux bordant l’Escaut.

Les enfants, quant à eux, pourront s’en donner à cœur joie dans la rue de l’Église, transformée pour l'occasion en village de dragons entièrement réservé aux enfants.

   

Adresse

Gemeentelijke administratie
Livien Van der Looystraat 10
2890 SINT-AMANDS
Téléphone: 
052 39 98 60