Vous êtes ici

Tessenderlo

Tessenderlo, village du vélo et de la fête

Le village de Tessenderlo, situé à l’ouest de la province du Limbourg, jouxte les provinces d’Anvers et du Brabant flamand. C’est le seul village où les voies ferrées se prêtent également au cyclisme. En effet, le vélo-rail est conçu pour quatre personnes : les deux à l’avant sont aux commandes tandis que les deux à l’arrière peuvent profiter du paysage. Après avoir parcouru 3,5 kilomètres, le tracé prend fin au niveau du canal Albert et les sièges démontables sont placés en sens inverse.

Tessenderlo, un des itinéraires cyclables porte également le nom d’un de ses illustres habitants, Louis Verbeeck, un chroniqueur ayant acquis la notoriété via des programmes radio.

D’autres sports sont également bien représentés à Tessenderlo : en effet, Tia Hellebaut, médaille d’or du saut en hauteur aux Jeux Olympiques de Pékin (2008) et Dirk Demeersman, champion du monde d’équitation qui décrocha également les titres olympique et européen y habitent tous deux.

Fêtes

Sur le plan musical, Tessenderlo regorge de talents : Chantal Câlin, que les amateurs de Piaf connaissent et Kate Ryan, dont la musique se prête plus à la danse. Depuis la participation de Kate Ryan à l’Eurovision en 2006, c’est surtout sa chorégraphie qui fait sa renommée.

Chaque premier dimanche de juillet, les Looienaars, qui frôlent les 17 500 âmes, font la fête et organisent une kermesse, une braderie, un jogging nommé The Classic, un feu d’artifice, le tout dans une folle ambiance.

Le Marché noir

Le Marché noir de Tessenderlo est l’un des plus grands marchés couverts d’Europe, il attire chaque dimanche des milliers de visiteurs. Ces derniers viennent même de l’étranger. La superficie du marché est de 20 000 m2, répartis sur quatre bâtiments et plus de 1 300 étals. S’il doit notamment son succès à son offre gigantesque et à ses prix bas, le marché est surtout connu pour les concerts d’artistes flamands plus ou moins notoires.

Villégiature verdoyante

Gerhagen, zone naturelle de 945 hectares, dont plus de 600 hectares sont couverts de résineux, est un paradis pour randonneurs et est propice aux loisirs actifs. Au sommet du Zandberg, au centre, se trouvent la tour panoramique VVV et le musée de la forêt (Bosmuseum). Ce point est traversé par les plus importantes pistes cyclables et autoroutes de la région ; il constitue même le point de départ de certaines d’entre elles.

Auparavant, la zone naturelle se composait de bruyère et de mares, en témoigne encore la réserve « Pinnekensweier ». Au printemps et en été, cette réserve constitue un lieu de nidification pour les échassiers et les oiseaux aquatiques. Durant cette période, elle n’est accessible que sous la houlette d’un guide nature. Le reste de la zone naturelle de Gerhagen, quant à elle, est libre d’accès aux randonneurs.

L’église Saint-Martin est un passage obligé pour ceux qui veulent connaître le silence le plus absolu. En effet, son jubé datant de 1525, est un merveilleux témoignage du gothique tardif. Le jubé constitue la frontière entre le chœur où le prêtre célébrait la messe et la nef où se trouvaient les fidèles. Ce monument mesurant onze mètres de long et reposant sur huit colonnes en pierre de taille de Tournai est l’un des plus grands et des plus beaux que compte notre pays. La Belgique ne dénombre que cinq jubés gothiques : à Tessenderlo, à Aarschot, à Louvain, à Lierre et à Walcourt.

   

Adresse

Gemeentelijke administratie
Markt
3980 Tessenderlo
Téléphone: 
013 66 17 15