En prison à l'étranger

Le SPF Affaires étrangères traite entre 450 et 500 dossiers de compatriotes détenus à l'étranger. Se retrouver en prison n'est une partie de plaisir pour personne, encore moins quand cela se produit à l'étranger. Souvent, vous n’êtes pas au fait des habitudes et usages locaux, encore moins du déroulement des procédures judiciaires. De plus, le juge ne parlera en général pas votre langue.

Le droit pénal n'est pas le même partout dans le monde. Il ne servira donc à rien de lutter contre cet état de fait si vous êtes arrêté ou incarcéré dans un pays étranger. Vous serez alors pleinement soumis au système judiciaire et carcéral de ce pays. Cependant, l'exécution de la peine ne se fait pas toujours à l'étranger. Un certain nombre de pays ont signé la Convention sur le transfèrement des personnes condamnées.

Dans la brochure "L’assistance aux Belges détenus à l’étranger", vous trouverez des exemples de ce que les ambassades et consulats peuvent faire ou ne pas faire pour vous, si vous êtes incarcéré dans une prison à l'étranger. Attention : les possibilités varient en fonction de la situation concrète et du pays où a lieu l'arrestation.