Vous êtes ici

Gardiens de la paix

Depuis le 1er janvier 2008, l'appellation "gardien de la paix" désigne, de manière générale, toutes les fonctions publiques de sécurité non policières. En outre, ces fonctions seront désormais plus visibles grâce à un vêtement de travail uniforme et un même emblème. Dès lors, plus de confusion possible entre :

  • les assistants de prévention et de sécurité
  • les gardiens de parc
  • les stewards (à ne pas confondre avec les stewards de football)
  • les "lijnspotters", agents de sécurité et de prévention affectés à des lignes de bus et de tram
  • les fonctionnaires compétents pour faire des constats entraînant une sanction administrative communale (SAC)
  • les surveillants habilités

Auparavant, toutes ces fonctions avaient une appellation, des tâches et un uniforme propres mais poursuivaient toutes le même objectif : surveiller et sensibiliser les citoyens.

Quelles tâches exercent les gardiens de la paix ?

Les gardiens de la paix n'ont pas de compétence policière. De plus, ils n'ont pas la même compétence qu'un agent de gardiennage privé.

Les gardiens de la paix ont pour mission d'augmenter le sentiment de sécurité du citoyen par leur présence dissuasive dans les quartiers. Ils constituent le relais entre la commune et la population et signalent aux services communaux compétents ou à la police les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Concrètement, il s'agit des tâches suivantes :

  • la sensibilisation du public à la sécurité et la prévention de la criminalité au moyen de folders, de séances d'information …
  • l'information des citoyens en vue de garantir le sentiment de sécurité
  • le signalement aux services compétents des problèmes de sécurité d'environnement et de voirie
  • l’information des automobilistes au sujet du caractère gênant ou dangereux du stationnement fautif et la sensibilisation de ceux-ci au respect du Code de la route
  • l’aide pour assurer la sécurité de la traversée d’enfants, d’écoliers, de personnes handicapées ou âgées
  • la constatation d’infractions aux règlements communaux (SAC)
  • l’exercice d’une surveillance lors d’événements ou d’activités organisés par la commune ou une autre autorité publique