Vous êtes ici

Risques couverts

Couvertures de base obligatoires

Une assurance habitation doit obligatoirement offrir un certain nombre de couvertures de base. Celles-ci garantissent l'indemnisation de dégâts matériels provoqués par :

  • un incendie
  • une explosion (une explosion de gaz, par exemple)
  • une implosion (d'un téléviseur, par exemple)
  • la foudre
  • des catastrophes naturelles
  • la tempête
  • des attentats et des conflits de travail
  • un moyen de transport (un véhicule qui heurte la façade d'une maison, par exemple)
  • un animal
  • un arbre qui tombe sur l'habitation

Généralement, les assureurs étendent encore ces couvertures de base. Avant de souscrire à une assurance habitation, il est donc conseillé de bien comparer les offres des différentes compagnies d'assurance et de vérifier quels risques sont couverts. Le vol peut, par exemple, être couvert par l'assurance habitation, mais différentes compagnies incluent cette couverture dans des polices séparées ou la proposent en option.

Couvertures optionnelles

En général, vous devrez payer une prime supplémentaire pour être assuré contre :

  • les frais occasionnés suite au sinistre (travaux de déblaiement, un séjour temporaire à l'hôtel, expertises ....)
  • le vol et le vandalisme

Catastrophes naturelles

Depuis le 1er mars 2007, toutes les assurances habitation comprennent également une couverture contre les catastrophes naturelles. Cette couverture est devenue une garantie obligatoire. Elle intervient lors de dégâts occasionnés par :

  • des inondations
  • des tremblements de terre
  • des débordements et refoulements d'égouts publics
  • des glissements et affaissements de terrain

Chaque assureur doit obligatoirement proposer les conditions et la prime fixées par le Bureau de Tarification lorsqu'il :

  • ne veut pas offrir de couverture pour des catastrophes naturelles dans ses propres conditions (par exemple, si une maison se trouve dans une région où le risque d'inondation est important)
  • propose une prime ou une franchise plus élevée que celle fixée par le Bureau de Tarification

Plus d'information sur l'assurance habitation.