Vous êtes ici

Normes et sécurité sur le chantier

L’intervention d’un coordinateur de sécurité est obligatoire sur tous les chantiers où travaillent plus d’un entrepreneur, même si ces divers entrepreneurs ne sont jamais présents simultanément sur le chantier. Les indépendants et les entreprises d’utilité publique (qui viennent, par exemple, effectuer les raccordements à l’eau courante) sont également considérés comme des entrepreneurs. Cette réglementation est d’application pour les bâtiments neufs comme pour les travaux de rénovation.

Lorsqu’un seul entrepreneur assure l’exécution de l’ensemble des travaux, il n’est pas obligatoire de désigner des coordinateurs. Mais, dans ce cas, l’architecte et le maître d’ouvrage ont naturellement l’obligation de faire respecter les principes généraux de prévention.

Le rôle de coordinateur

Le coordinateur de sécurité a pour mission de maîtriser le risque qui résulte de l’interaction de divers entrepreneurs. Vous avez donc besoin d’un expert professionnel. Le choix de cette personne dépend du degré d’avancement du processus de construction et de la nature des travaux. La même personne peut assurer le travail de coordination pendant la phase de conception et durant l’exécution des travaux.

La réglementation est plus souple pour les chantiers dont la surface est inférieure à 500 m². Pour autant qu’ils répondent aux conditions, l’architecte et/ou l’entrepreneur peuvent assurer eux-mêmes la coordination de la sécurité.

Plus d’informations sur les coordinateurs de sécurité et de santé sur le site web du SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale