Aspects fiscaux

Si vous déménagez vers l'étranger, il est recommandé de prendre contact avec votre bureau de contributions avant votre départ. Le bureau de contributions vous signalera ce que vous devez faire exactement avant votre départ pour remplir vos obligations fiscales. Le bureau pourra aussi vous conseiller dans la décision de transférer ou non votre domicile principal vers l'étranger.

Domicile principal à l'étranger

Si vous transférez votre domicile principal vers une adresse dans un autre pays, vous devrez dorénavant payer des impôts dans ce pays. Votre déménagement sera automatiquement transmis aux services des impôts, mais vous devrez malgré tout encore demander un formulaire de déclaration spéciale à votre bureau des contributions. Cette déclaration règle les revenus imposables pour la période entre le 1er janvier et le jour de votre départ.

Au cas où, après votre départ, vous auriez encore des revenus en provenance de Belgique, par exemple par la location d'une maison en Belgique à votre nom, vous devrez introduire à cet effet une déclaration d'impôt pour non-résidents.

Domicile principal en Belgique

Si au cours de votre séjour (temporaire) à l'étranger, vous ne transférez pas votre domicile principal vers ce pays étranger, vous restez soumis à l'impôt belge des personnes physiques. Vous devrez donc déclarer tous vos revenus en Belgique, tant les revenus nationaux que ceux en provenance de l'étranger. Vous ne serez que rarement taxé deux fois (intégralement) sur vos revenus étrangers. Tout dépend si vous allez travailler dans un pays avec lequel la Belgique a conclu une convention pour prévenir la double taxation.