Vous êtes ici

Conducteurs fantômes

Sur l'autoroute, nous nous attendons rarement à voir arriver un autre usager en sens inverse sur la bande de gauche. Le caractère brusque et irrationnel de cette "apparition" qui, dans un premier temps, fait plutôt penser à une hallucination, explique peut-être l'utilisation du terme "conducteur fantôme". Dans d'autres pays tels que la France ou la Suisse, on parle simplement de conducteurs "roulant à contresens".

La police fédérale recense entre 350 et 400 conducteurs fantômes chaque année sur nos autoroutes.

Tous les conducteurs fantômes ne provoquent heureusement pas un accident. Mais lorsque c'est le cas, les conséquences sont, la plupart du temps, extrêmement graves. Il s'agit généralement de collisions frontales à des vitesses élevées qui laissent peu de chances aux occupants des véhicules.

Que faire face à un conducteur fantôme ?

La stupéfaction et la surprise devant une telle situation et le faible temps de réaction dû au cumul des vitesses rendent difficile le discernement d'un véhicule roulant à contresens. Voici néanmoins trois conseils fondamentaux à respecter lorsque vous croisez la route d'un conducteur fantôme :

  1. Ralentissez tout en serrant votre droite quitte à rouler sur la bande d'arrêt d'urgence. C'est le meilleur moyen de limiter les conséquences d'une telle "rencontre". Les études montrent en effet que les conducteurs fantômes ont une forte propension à rouler à droite (donc, sur la bande de gauche pour vous).
  2. Faites éventuellement des appels de phares lorsque vous croisez le conducteur fantôme et seulement à ce moment pour ne pas le paniquer.
  3. Enclenchez vos feux de détresse et arrêtez-vous à la première borne d'appel afin de signaler la présence du véhicule fantôme aux services de police. En Belgique, les bornes sont installées tous les 2 kilomètres sur les autoroutes. L'utilisation des téléphones de secours plutôt que d'un GSM permet de signaler sans erreur la position et le sens de circulation d'où l'appel est émis.

Que faire si vous prenez l'autoroute à contresens ?

  1. Ralentissez et allumez vos feux de croisement et vos feux de détresse. En aucun cas, vous ne devez accélérer pour tenter de gagner au plus vite la prochaine bretelle d'accès.
  2. Si aucun véhicule n'arrive en face, dirigez-vous vers la bande d'arrêt d'urgence et arrêtez-vous. Dans le cas contraire, serrez le plus possible votre droite pour que ce véhicule puisse faire une manœuvre d'évitement (par sa droite).
  3. Prévenez immédiatement les forces de police (de préférence via la borne d'appel). Elles vous aideront à vous remettre dans le sens de la circulation.