Vous êtes ici

Sécurité des cyclistes et piétons

Les cyclistes et piétons appartiennent au groupe des usagers faibles. C'est pourquoi la loi leur offre une protection supplémentaire. Les conducteurs ne peuvent pas mettre les usagers faibles en danger et doivent, dans la plupart des cas, leur céder la priorité. Ainsi, les conducteurs doivent, par exemple, s'arrêter à un passage pour piétons. De plus, ils doivent être particulièrement attentifs aux cyclistes et aux piétons dans les rues réservées aux jeux d’enfants ou sur les passages piétonniers.

 

 

Accident

En cas d'accident, les usagers faibles sont également protégés. Si un accident survient, l'assureur du véhicule doit indemniser l'usager faible pour tous les dégâts physiques et matériels, quelle que soit la personne en tort.

En groupe

Dans certains cas, lorsque vous vous promenez en groupe à pied ou à vélo, d'autres règles s'appliquent afin de renforcer votre sécurité. Ces règles peuvent légèrement varier de celles applicables pour les usagers faibles individuels. Vous trouverez toutes les informations sur les promenades en groupe à pied ou à vélo dans la brochure "En sécurité" (PDF, 9 p. – 447 kB)

Visibilité

La visibilité est cruciale pour la sécurité des cyclistes et des piétons. Afin d'augmenter leur visibilité, le code de la route leur impose différentes obligations . Si vous circulez sur la voie publique à pied, veillez à pouvoir être rapidement repéré par les autres usagers de la route. A cette fin, vous pouvez utiliser des catadioptres ou des lumières. Evitez également les vêtements sombres, qui réduisent votre visibilité.

Casque de vélo

N'oubliez surtout pas de porter un casque de vélo. Celui-ci vous assure la protection nécessaire. Le casque de vélo n'est pas encore obligatoire, mais, en cas d'accident, il diminue le risque de lésion cérébrale de 85%. 

Plus d’information sur le site SPF Mobilité et Transports - Vélo