Emploi et permis de travail

Votre mobilité au sein de l’UE et la reconnaissance de vos qualifications professionnelles par les différents Etats membres sont réglées par la directive européenne 2005/36/CE.

Le fonctionnement du système de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles est garanti jusqu’au 31 octobre 2019.

Au-delà de cette date tout dépend de la conclusion ou non d’un accord entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni.


Situation dans le cas où un accord est conclu (deal)

Le texte de l’accord de retrait tel que négocié entre l’UE et le Royaume-Uni prévoit deux périodes :

  • jusqu'au 31 décembre 2020 : période de transition pendant laquelle le Royaume-Uni n’est plus membre de l’UE. Les règles de mobilité des travailleurs en provenance du Royaume-Uni restent toutefois d’application : pas de changement
  • à partir du 1er janvier 2021 : le Royaume-Uni n’est plus membre de l’UE. La mobilité des travailleurs en provenance du Royaume-Uni et la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles acquises au Royaume-Uni devront faire l’objet d’un accord ultérieur


Situation dans le cas où aucun accord n’est conclu (no deal)

A partir du 1er novembre 2019 : la mobilité des travailleurs en provenance du Royaume-Uni au sein de l’UE et la reconnaissance des qualifications professionnelles acquises au Royaume-Uni sont soumises à la législation nationale de chaque Etat membre.


Plus d’information :

Consultez le site du SPF Emploi.