Vous êtes ici

Frais d'inscription

L'accès à l'enseignement obligatoire est gratuit . Aucun minerval n'est donc réclamé dans l'enseignement primaire ni secondaire.

Par contre, les étudiants de l'enseignement supérieur doivent s'acquitter d'un droit d'inscription fixé annuellement par les communautés. En plus de ce minerval, d'autres frais peuvent être réclamés aux étudiants :

  • droits complémentaires d’inscription (pour les ressortissants d’un état ne faisant pas partie de l’Union européenne)
  • frais afférents aux coûts réels (syllabi, photocopies, matériel spécifique, voyage pédagogique …)

 

Coût du minerval

En Communauté française :

Le montant du minerval dépend du type d’enseignement (universitaire, supérieur non-universitaire ou supérieur artistique) et du statut de l’étudiant (boursier, non-boursier, de condition modeste …).

Consulter le site de l’Agers pour plus d’informations sur les frais d’études et les barèmes légaux de la Communauté française.

En Communauté flamande :

Les études supérieures sont organisées en unités de formation correspondant à un certain nombre de points. Le montant du minerval est calculé sur la base du type de contrat (diplôme, crédit ou examen), du nombre de points et du statut de l’étudiant (boursier ou non-boursier).
 
 

Réduction des frais d'inscription

Les étudiants boursiers bénéficient d'un minerval réduit. Les étudiants qui ne rentrent pas en ligne de compte pour l'obtention d'une bourse mais dont les moyens financiers sont limités, sont appelés "étudiants de condition modeste" ou "bijna-beursstudent". Ces étudiants bénéficient d'une réduction des frais d'études.