Compétences du Premier ministre

 

Que fait le Premier ministre ?

Il n'est pas tellement facile de définir le travail du Premier ministre. Sa mission recouvre en effet un éventail de tâches. Quatre de celles-ci représentent la majeure partie de son emploi du temps : diriger le gouvernement et présider le Conseil des ministres, représenter le gouvernement à l'égard des principales institutions, représenter le gouvernement dans le cadre des partenariats internationaux du pays et assurer les contacts avec des instances non gouvernementales.

Le chef du gouvernement

Le Premier ministre est, en premier lieu, le chef du gouvernement. Cela implique qu'il préside le Conseil des ministres et le cabinet ministériel restreint (le "kern"), qu'il se concerte avec ses ministres et secrétaires d'État, qu'il examine leurs dossiers et recherche des solutions en cas de problèmes. Il doit donc assister à de nombreuses réunions et entretenir de nombreux contacts personnels; cela implique, en outre, beaucoup de travail d'étude. Le Premier ministre dispose évidemment d'une équipe de collaborateurs. Mais en sa qualité de chef du gouvernement et de coordinateur, il lui appartient de tenir les rênes et aucun dossier ne peut se substituer à son engagement personnel.

Le garant des institutions

En tant que chef du gouvernement, le Premier ministre est à la fois le visage et la voix du gouvernement à l'égard des principales institutions du pays. Ainsi, le Premier ministre est régulièrement reçu en audience par le Roi, le chef constitutionnel du pouvoir exécutif. Dans cette optique, son rôle le plus visible est celui qu'il joue vis-à-vis du parlement. Le Premier ministre peut y être interrogé, voire interpellé par les Députés et les Sénateurs sur la politique menée. De plus, le Premier ministre et ses ministres déposent des projets de loi et exposent ceux-ci devant les commissions compétentes de la Chambre ou du Sénat. Tout cela suppose une bonne collaboration entre les pouvoirs exécutif et législatif et un Premier ministre capable de défendre ouvertement son gouvernement et sa politique devant le parlement. Cette responsabilité implique aussi des réunions, des rencontres informelles et une solide connaissance des dossiers.

Le visage politique de la Belgique dans le monde

La Belgique fut notamment parmi les membres fondateurs de l'Union européenne, de l'OTAN, du Conseil de l'Europe et des Nations-Unies. En tant que petit pays, situé au coeur de l'Europe, la Belgique a en fait un rayonnement important à l'étranger, qui est aussi crucial pour la vie et le bien-être des Belges. A l'instar de son ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre consacre une attention particulière aux contacts avec d'autres gouvernements et chefs de gouvernement, surtout dans le cadre de l'Union européenne et des Nations-Unies. Il participe notamment au sommet semestriel des chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne mais effectue aussi de nombreuses visites bilatérales. Il a en outre de multiples contacts de haut niveau. Le Premier ministre reçoit les chefs d'État et de gouvernement étrangers. Dans la mesure du possible, il se rend lui-même à l'étranger pour y défendre les intérêts du pays.

Le Premier ministre de tous les Belges

Enfin, le Premier ministre est aussi le Premier ministre de tous les Belges. Cela implique qu'il doit pouvoir présenter la politique de son gouvernement à l'opinion publique. Il reçoit des représentants d'organisations non gouvernementales et, dans la mesure du possible, il fait le tour du pays pour prendre la parole devant de multiples forums. Une politique active à l'égard des médias est un des leviers importants pour sa fonction. Ainsi, le Premier ministre tient à se libérer pour une conférence de presse hebdomadaire, il reçoit des journalistes pour des interviews ou il donne suite à des invitations à participer à un large éventail d'activités. Dans un régime politique démocratique, ce quatrième aspect des activités du Premier ministre n'est pas négligeable. Si toutes ces activités absorbent beaucoup de son temps, le citoyen a droit à ce contact direct avec le chef du gouvernement. Et l'inverse est vrai; il reste de son côté à l'écoute des citoyens.