Vous êtes ici

Faux en informatique

Constituer un faux en informatique consiste à modifier ou à effacer des données d'un système informatique ou à modifier l'utilisation de ces données, de manière à entraîner également la modification de leur portée juridique.

Cette notion a été introduite pour mettre fin aux problèmes que suscitait la notion de "faux en écriture" appliquée aux données informatiques. Des exemples de faux en informatique sont la falsification de cartes de crédit, de moyens de paiement numériques, de signatures électroniques.