Vous êtes ici

Témoin

Si vous avez été témoin d'une infraction et que la justice se saisit de l'affaire, cela ne signifie pas automatiquement que le juge vous appellera à témoigner lors de l'enquête ou du procès. Les instances juridiques doivent en effet savoir que vous avez été témoin.

Vous pouvez les en informer vous-même. Pour certains faits, comme les attentats contre la sécurité publique ou contre la vie ou la propriété d'une personne, la loi vous y oblige.

Ceci vaut également pour les fonctionnaires qui, pendant l'exercice de leur profession, apprennent l'existence d'un crime ou d'un délit. Ils doivent en avertir le procureur du Roi.

En tant que témoin, vous devez décrire le plus objectivement possible ce que vous avez vu, entendu ou perçu. Vous contribuez ainsi directement à la manifestation de la vérité. Votre rôle est donc d'une grande importance.

Comme aide-mémoire, vous pouvez noter les faits en détail : cela vous aidera lors de l'audition et si vous êtes appelé à confirmer ou préciser votre témoignage longtemps après les faits.

Dans certains cas exceptionnels, la législation prévoit pour les témoins l'anonymat partiel ou complet, et/ou des mesures de protection.